Métissage Urbain - Exposition ON

Métissage Urbain - Exposition ON

Par Maïlis Burgaud

Chargée des communications pour Exeko et co-organisatrice Métissage Urbain

 

Jeudi dernier, l'agence immobilière Via Capitale du Mont-Royal était le théâtre d'un évènement que nous attendions tous maintenant avec impatience: le vernissage de Métissage Urbain: I.D.E.N.T.I.T.Y, notre toute première exposition bénéfice au profit d'idAction Mobile.

À l'initiative de Nathalie Clément, directrice au grand coeur de l'agence, nous avions mis sur pied une résidence de 6 mois à bord de la caravane, un projet de co-création entre Stéphane Dionne et les Autochtones en situation d'itinérance que nous rencontrions depuis plus d'1 an et demi dans les rues de Montréal.

 

Métissage Urbain

Stéphane et un participant (c)Exeko

 

Mot d'ordre: complémentarité et potentiel créatif, pensée critique et médiation intellectuelle, art contemporain et graff à la craie sur l'asphalte, identité et chroniques de vie.

Résultat: une collection de 15 oeuvres chargées de sens, porteuses de messages identitaires attrapés au vol lors d'une conversation entre une Ainée et une jeune Inuit, gravés à l'encre sur le bras d'un jeune Mohawk, croqués au fusain en Inuktitut, pensées philosophiques gribouillées sur un post-it dans toutes les langues entendues de Puvirnituq à St-Bernard-De-Lacolle.

 

Post-it 1 - Stéphane Dionne et co-créateurs Édition 1/3 2013

 

Je me souviens de la réponse de Stéphane Dionne à l'une de mes nombreuses questions sur cette mixité artistique hors du commun: " Je ne suis que le messager, le catalyseur des actes créatifs et critiques rencontrés dans la rue."

Jeudi dernier, la collection ouvrait son histoire (ses histoires) pour la première fois au public Montréalais.

Quelques 220 personnes se sont pressées sur les 2 étages de l'agence, profitant des visites guidées improvisées rondement menées par Joël, l'un des co-créateurs rencontré au PAQ, refuge du centre ville pour Autochtones, ou par Claire et moi-même, sur-excitées de conter les histoires incroyables qui avaient croisées nos chemins ces derniers mois et qui, figées sur les murs, restaient bien vivantes dans nos bouches et sur les toiles.

 

Vernissage Métissage Urbain par Eric Armet

Joël, co-créateur pour l'Oeuvre de printemps, discours de clôture (c)Eric Armet

 

"Je me suis découvert un vrai potentiel créatif au côté de Stéphane, un talent en photo dont je suis extrèmement fier et j'espère pouvoir me former dans cette voie!" raconte Joël lors de son dernier discours devant un public qui dévore ses paroles depuis le début de la soirée.

idAction Mobile grelottante et ses portes ouvertes frigorifiées nous rejoignent du trottoir à l'intérieur de l'agence avec les ateliers qui font sa réputation dans les rues du centre-ville: cadavre exquis et réflexion philosophique sur l'identité recouvrent les murs et les post-its laissés au hasard (cadavre exquis à découvrir sur le blog de Via Capitale du Mont-Royal et post-its sur notre Flickr).

 

Vernissage Métissage Urbain par Eric Armet

Nathalie Clément et les post-its réflexifs (c) Eric Armet

le cadavre exquis rédigé par tous les invités (c) Adrien Barret

 

Au fil des 6 derniers mois, j'ai compris que Métissage Urbain était bien plus que 15 oeuvres d'art accrochées sur des murs. Métissage Urbain est le fruit de rencontres où chacun possède son identitié propre, qu'il l'identifie comme québécoise, Attikamek, Cree, Inuit, philosophe, artiste, tatoueur.. en aucun cas je n'aurais entendu quelqu'un parler d'itinérance.

La richesse de ses échanges, qu'ils soient artistiques ou philosophiques, dans un square ou au coin d'une rue, à révéler tant chez Stéphane que chez les co-créateurs une véritable réflexion sur leur culture respective, leur interprétation de l'identité, utilisant l'art comme média de transmission distinct et tourné vers le monde.

Métissage Urbain est un témoignage chargé de Cultures et d'héritages, de fiertés et de cassures, un composant multi-identitaire de ce que chacun de nous est aujourd'hui, l'ID d'un Québec pluriel qui a tout à apprendre de la richesse de ses singularités.

 

Vernissage Métissage Urbain par Eric Armet

Équipe Exeko / Via Capitale / Joel (c) Eric Armet

 

3 oeuvres auront été vendues ce soir là au profit de notre caravane philosophique et culturelle, profitez de l'encan jusqu'au 1 mars prochain pour investir dans la toute première collection d'oeuvre d'art inclusive d'Exeko!

Un immense merci à l'équipe de Via-Capitale et à Nathalie Clément pour leur accueil, à Adrien Barret et Eric Armet, nos 2 photographes de talent, à Émily Laliberté pour son montage vidéo (très prochainement sur notre channel Youtube) et bien sûr à nos supers bénévoles, Ai-vy, Lilli, Elise, Karine sans qui nos initiatives perdraient toute leur force.

Découvrez les photos de Eric sur notre Flickr ! (Et bientôt celles d'Adrien).

Revue de presse

Métissage Urbain était dans l'édition Weekend du 24H, sur les ondes de Canal M avec Luc Fortin, sur CIBL dans l'émission de Nathalie Clément et sur MAtv dans Montréalité!

Le 24H:

 

exeko.org/metissage

 

 

 

En arrivant au Parc Martin Luther-King, je réalise que nous ne manquerons probablement pas de participant.es. Je...

[ENGLISH VERSION]

Le comité d'analyse et de veille sociale d'Exeko est composé de membres de l'équipe soit Ducakis Désinat, Jani Greffe-Bélanger,...

Après 1 an passé avec nous à l'équipe des programmes et projets, Amandine Gazut reprend sa route vers de nouvelles aventures...

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • «  I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost. »

    Participant @PACQ

  • « Why use paper when it is as beautiful as this? »

    One of the co-creator for Métissage Urbain

  • « I Have my own identity ! »

    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain

  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent! »

    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects

  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability.  »

    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal

  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists.  »

    Julie Laloire @AMDI

  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged. »

    Bulletin des YMCA

  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups. »

    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)

  • « ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community. »

    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future

  • « We are not higher, we are not lower, we are equal. »

    Simeoni, participant idAction Mobile

  • « Receving is good, but giving is better »

    Participant idAction@Kanesatake

  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, idAction@Accueil Bonneau

  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery »

    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle

  • «  I don't know everything, but while reading it, it always bring me one step closer »

    A participant, idAction Mobile

  • «  By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years. »

    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada

  • «  ...empowering the children, and giving them confidence »

    APTN National News

  • «  I was completely alone today, thanks for talking to me »

    Elie, participant @idAction Mobile

  • «  They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work. »

    Participant, idAction@Accueil Bonneau

  • «  Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself. »

    André Frossard

  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « Exeko implements creative solutions to several problematic, gives a voice to those we don't hear and hope to the underprivileged.»
    Bulletin des YMCA
  • « Over the past few years, we have been seeing more and more high quality productions by people with an intellectual disability who truly are artists. »
    Julie Laloire @AMDI
  • « Art has the advantage to make people talk about abilities rather than limitations, when confronted with an intellectual disability. »
    Delphine Ragon, Community Programs Manager, Les Compagnons de Montréal
  • « It is terrible for a society to ignore people with such talent!»
    Hélène-Elise Blais, les Muses about ART and ID projects
  • « I Have my own identity !»
    Putulik, Inuit participant, Métissage Urbain
  • « Why use paper when it is as beautiful as this?»
    One of the co-creator for Métissage Urbain
  • « I write my thoughts in my head, not on paper, and my thought is not lost.»
    Participant @PACQ
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Its goal? To develop reasoning, critical thinking, logic, and increase citizen participation of these marginalized groups.»
    Caroline Monpetit, Le Devoir (free translation)
  • « Today, the power acquired through knowledge is more far-reaching than knowledge itself.»
    André Frossard
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, idAction@Accueil Bonneau
  • « They're both people. We're not looking enough after people with problems, and mostly with mental health issues. Then we would have more people able to work.»
    Participant, idAction@Accueil Bonneau
  • « We are not higher, we are not lower, we are equal.»
    Simeoni, participant idAction Mobile
  • « I was completely alone today, thanks for talking to me»
    Elie, participant @idAction Mobile
  • « Receving is good, but giving is better»
  • « What better way to strengthen intergenerational ties? [...] A meeting between peers, a place for expression, learning and recovery»
    Chantal Potvin, reporter at Innuvelle
  • «  ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News
  • « By engaging with people on a deep level, we see Exeko reinvigorating individual spirit to rebuild society in a new way. Exeko's work is not about small projects, but about achieving full social inclusion at a systemic level. [...] we believe that Exeko will reach a level of systemic impact with Quebec, Canada and the world within 5-10 years.»
    Elisha Muskat, Executive Director, Ashoka Canada
  • « It’s a great program for children to learn about their traditions and to increase their interaction with Elders in the community.»
    Erika Eagle, Social Development Assistant with Waswanipi Brighter Future
  • « ...empowering the children, and giving them confidence»
    APTN National News